« Face à Baba » : Islam et Retraites.. Débats houleux entre Zemmour et Mlenchon à Hanoona.. Que retenons-nous ?

Il a été invité du groupe “Face à Baba” sur C8 le jeudi 27 janvier, où Jean-Luc Mélenchon vs Eric Zemmour ont évoqué les origines de la France. Les échanges ont été particulièrement houleux… Voici ce qu’il faut retenir.

Encore une discussion particulièrement tendue. Invité sur le plateau de “Face à Baba”, sur C8, Jean-Luc Mélenchon débat face à Eric Zemmour Ce jeudi soir. Un rendez-vous très attendu où le président de La France Insoumise a défendu sa plateforme pour les prochaines élections présidentielles en s’adressant à dix intervenants, dont Eric Zemmour, qui était le premier invité de la nouvelle émission de Cyril Hanoun. Le présentateur a également déclaré : “Les deux candidats montent aux urnes, donc ce débat est important.”

Qui sont ceux qui parlent?

Il y avait au total dix porte-parole pour affronter Jean-Luc Mélenchon : « Quatre sont plutôt, et cinq sont contre. [venir dans l’émission]Selon Cyril Hanoun, le seul candidat à la présidentielle qui a accepté de venir sur le plateau, comme il l’a indiqué sur son compte Twitter, Eric Zemmour a été le premier à rencontrer Insomes. Notamment le journaliste Aymeric Caron, le collaborateur de Mélenchon, l’avocat et chroniqueur qui côtoie Valérie Pecres, Charles Concini, ou encore l’écrivain Eugénie Basti.

Le débat houleux sur l’immigration

La dernière fois que Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour ont débattu, la polémique n’était pas encore officiellement candidate à la présidentielle. Jeudi soir, une discussion a eu lieu entre les deux hommes sur l’égalité. Ils ont échangé sur un sujet partagé : l’immigration.

Alors qu’Éric Zemmour ambitionne d’expulser les prisonniers étrangers, les clandestins, les chômeurs étrangers depuis plus de six mois et les délinquants et criminels binationaux après les avoir déchus de chômeurs de étrangers depuis plus de six mois et les délinquants et criminels binationaux après les avoir déchus de échus de Jean-leur te leur nationalité comméplé nationalité Ci-contre.

“En matière d’immigration, la première chose est une politique qui consiste vraiment à s’assurer que les gens n’ont pas à partir. Mais une fois qu’ils sont là, je refuse de les maltraiter, et il faut traiter les gens avec humanité”, ont déclaré les Insomes. dit la famille.

Jean-Luc Melenchon souhaite également faciliter l’acquisition de la nationalité française pour les étrangers en situation régulière sur le territoire, afin de favoriser le regroupement familial et de régulariser la situation des travailleurs sans papiers. “La France de M. Mélenchon, c’est l’Afghanistan à deux heures de Paris”, plaisante Eric Zemmour.

Au cours de cette conversation sur l’immigration, leur lien déraille rapidement. Lassé d’entendre les arguments qu’il juge faux de la part de son adversaire et surtout qu’il l’interrompt sans cesse, le dirigeant LFI a de plus en plus de mal à cacher sa colère.

Alors, après la première “pause” qui ne change rien, il finit par se mettre en colère contre son adversaire : “Euh! Mais tu parles tout le temps !“Eric Zemmour n’a pourtant rien à voir avec l’affaire et continue de polémiquer. Ce qui agace le plus son interlocuteur.” ce n’est pas important. Allez, d’accord, d’accord, on a compris », a-t-il dit en agitant la main comme s’il essayait de se débarrasser du discours du candidat.

à debout ! ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

Pour faire définitivement taire son adversaire, quitte alors Jean-Luc Mélenchon : “Au chenil ! Aaaaah, paix, chien !” Une luge qu’Eric Zemmour ne peut pas manquer. “Tu ne me parles pas comme ça,” répondit-il immédiatement, très en colère. Le chef de La France Insoumise a tiré la réplique, et a également haussé le ton : “Eh bien, je parle comme je veux !”

Puis l’ancien chroniqueur de CNews s’emballe encore plus. En pointant son adversaire, il cria : “Tu ne me parles pas comme ça, tu ne me parles pas comme un chien ! Eh bien, Mélenchon ? Ça suffit maintenant ! Tu ne dis pas ‘au chien'”

Mais l’homme politique a insisté là-dessus et a souligné : “Tu es ça “assez”, il suffit de parler de gens comme ça. Et si tu n’es pas content, tu peux partir !” Puis Eric Zemmour a lui aussi tenté d’utiliser la métaphore du chien en appelant son adversaire « l’aboiement ».

Discuter du système de retraite

Le député des Bouches-du-Rhône a expliqué : « Nous avons créé le Code du travail et réduit le temps de travail à la journée et à l’année, puis à la vie. Cela a entraîné une augmentation de l’espérance de vie, qui diminue aujourd’hui. doit retourner à la retraite à soixante ans.” . Eric Zemmour rejette le système du “salaire actif pour les inactifs” et demande de prendre sa retraite à 64 ans.

Vous avez quelque chose contre les handicapés que vous avez remarqué

Opposés à Diamitère sur le plan politique, les deux candidats à l’Elysée en sont vite venus à aborder le paroxysme de certaines de leurs caractéristiques physiques. Alors qu’il tentait d’expliquer pourquoi il souhaitait abaisser l’âge légal de la retraite à 60 ans, son adversaire a été pris de court par le président de La France Insoumise. « En avez-vous d’autres, monsieur de la Palais ? , fit tomber le fondateur du Parti de la Reconquête. « Roh, le revoilà ! Qu’as-tu dit ? Jean-Luc Mélenchon a répondu. “Mais ça vous rend sourd, hein ! J’ai dit : Vous avez quelqu’un d’autre, monsieur de la Palais ?” Répétez sa conversation.

Après une longue période de silence, le dirigeant de LFI a fait part de son mécontentement face à cette remarque qu’il jugeait insultante en raison de son handicap. “Je suis sourd de naissance. J’ai remarqué qu’il y a quelque chose contre les handicapés‘, se précipita-t-il à son adversaire, qui afficha alors un sourire ironique.

Il faisait référence à La polémique qui a surgi après les observations d’Eric Zemmour sur les enfants en situation de handicap. Le candidat à la présidentielle dit déjà s’opposer à l’inclusion des enfants en situation de handicap dans les écoles traditionnelles,

Je suis sourd de naissance. J’ai remarqué qu’il y avait quelque chose contre les handicapés. Vous êtes vulgaire et vous détestez tout le monde : les musulmans, les enfants handicapés. Vous devez réfléchir et utiliser votre cerveau avant de parler. #FaceABaba #AvecMelenchon pic.twitter.com/2SgYG6K7Zz

– Jean-Luc Mélenchon (@JLMelenchon) 27 janvier 2022

Le polémiste a répondu : “Bonjour… Vous ne reculez devant rien. Le démagogue et vous le savez !” Son adversaire lui a répondu : “Pour vous, vous êtes grossier et vulgaire. Vous détestez tout le monde, les musulmans, les enfants handicapés, les familles qui doivent être réunies… alors gardez vos notes.” Et en conclusion: “Vous devez penser. La chose qui vous reste sous les cheveux s’appelle le cerveau. C’est son but.”

Vous êtes obsédé par l’Islam

une dimension Une longue conversation sur les origines de la FranceLe candidat d’extrême droite conclut : « C’est l’Église catholique qui unit le pays, la religion chrétienne. Jean-Luc Mélenchon se défend alors en évoquant le roi Philippe IV de Le Bell, qui s’opposait au pape. Alors le roi de France lui dit : « Ici c’est le roi qui commande, et non l’Église », répondit-il.

“C’est juste que tu n’aimes pas Philippe Le Bell”, répond Eric Zemmour. “Vous dites : l’imam est celui qui ordonne et vous vous allongez devant l’imam M. Mélenchon”, poursuit-il, hué de l’assistance. “Vous êtes obsédé par l’islam”, déplore le candidat de la France insoumise, “la France est une invention de son peuple”.

Le 16 décembre, Cyril Hanoun a battu tous les records de fréquentation avec Face à Baba, qui rassemble plus de 2 millions de téléspectateurs en moyenne, devenant le programme de prime time le plus regardé depuis la création de la TNT.

Leave a Comment