Antoine de Maximy rapatrié en France et réussi : une lourde chute en cause, le tournage interrompu

Dans J’irai dormir chez vous, Antoine de Maximy sillonne le monde – et même la France. L’animateur de 62 ans découvre les cultures des différents pays et tente de se faire inviter chez l’habitant, dans le but de s’imprégner encore un peu plus des moeurs. En ce mois de février 2022, c’est en Côte d’Ivoire qu’il tournait. Et le voyage a été courtisé d’une semaine. Comme le possèdent nos confrères du parisienne, le célèbre routard a été blessé sur place et son état de santé a nécessité un rapatriement en France.

Dans le cadre de son docu-reportage désormais diffusé sur RMC Découverte, l’un des globe-trotteurs les plus célèbres de l’hexagone s’est rendu dans un petit village dans le but de voir des desations végétales. Et c’est là que l’accident est arrivé : la jambe droite d’Antoine de Maximy a glissé tandis que la gauche s’est coincée dans des racines. “Avant de me demander où j’avais mal, j’ai d’abord pensé à filmer la scèneraconte celui qui n’avait pas encore allumé sa caméra. Les mecs du village ont commencé à mettre de la pommade, à me masser et à me tordre la cheville dans tous les sens.

Après ces quelques soins sommaires, il reprend la route vers la ville voisine, où il est logé. “Ça aurait pu être marrant si j’avais juste eu une entorse. Quand tout se passe bien, c’est sympa. Mais quand ça ne va pas, c’est encore mieux“, estime l’animateur, déjà piégé au beau milieu d’une fusillade dans les Caraïbes. Sur place, Antoine de Maximy va au dispensaire. Au vu de la blessure, les équipes de production font appel à un médecin d’Europe Assistance. Le diagnostic tombe : fracture du péroné. “J’avais envie de poursuivre. Mai je boitais salement. En option pour un rapatriement. Ça aurait pu se nécroser ou se rappeler de traverser“, confie-t-il.

Antoine de Maximy rapatrié de Côte d’Ivoire et réalisé en France

Une fois en France, le baroudeur a été réalisé. “On m’a mis des vis et une plaque dans la jambe. À mon âge, c’est mieux comme ça. J’en ai pour un mois, un mois et demi. Ça peut aller plus vites’enthousiasme-t-il. Pour l’instant, je me déplace en béquille avec une botte de marche ou en siège de bureau à roulettes chez moi. J’ai aussi repris le scooter. Ce n’est pas ça qui va m’entamer la morale.

Les quelques rushes rapportés avec lui suffiront peut-être à monter ce numéro de J’irai dormir chez vous. Et une chose est sûre, il y aura de quoi partager des images de coulisses ! En effet, Antoine de Maximy, qui a été testé positif à la Covid-19 la veille de son départ mais asymptomatique, se souvient de cette scène où il a dû être”pousser dans un caddy à bagages à l’aéroport d’Abidjan“.

Leave a Comment