Pékin Express – “M6 s’est fait pirate ?”, “Arrêtez la mosquée ?”, “Que le stagiaire cesse ses conneries” : un problème technique insupporte et rend dingues les internautes

Le troisième épisode de la saison 15 de “Pékin Express” a été diffusé sur M6, ce jeudi 24 février. Si l’émission devait permettre aux téléspectateurs de s’aérer l’esprit, un problème technique a rendu cette soirée “insupportable” et a gâché leur plaisir.

Ce jeudi 24 février, le troisième épisode de la saison 15 de “Pékin Express” a été diffusé sur M6. Les binômes encore en lice, ainsi que les téléspectateurs, en ont pris plein la vue. Lors de cette soirée, les candidats sont entrés sur les terres d’Ouzbékistan. Cette troisième épreuve, au cœur de la route de la soie, était rythmée par quelques difficultés supplémentaires. Stéphane Rotenberg leur interdit de monter dans une voiture blanche lorsqu’ils effectuent du stop. Dans ce pays, les véhicules blancs sont pourtant majoritaires, notamment à cause de la chaleur, ce qui a plongé les duos en plein casse-tête.

“Une épreuve pour maso-psychopathes”

Ce n’était rien par rapport à l’épreuve qui allait suivre… Une fois arrivés au panneau “voitures interdites”, les binômes ont dû poursuivre l’aventure sur un tapis. “Tout au long de cette marche, vous devrez marcher sur le tapis ouzbek”, indiquait ainsi la règle. Les candidats ont tous dû tirer à la courte paille pour connaître le tapis qui allait leur être attribué. Et les premières images de cette épreuve étaient épiques. Il faut dire que ce trek de trois kilomètres sur un tapis était juste terrible. En assistant à la détresse des candidats, les internautes ont été unanimes. Il s’agit de l’épreuve “la plus dure” de “Pékin Express”. Si certains étaient déjà fatigués rien qu’en les regardant faire, d’autres ont trouvé que ce trek était destiné à des “maso-psychopathes”, jugeant au passage la production de “sadique”.

“Je vis pour les candidats pompettes”

Heureusement, après l’effort, le réconfort. Malgré une épreuve particulièrement difficile mentalement et physiquement, tous les candidats ont passé la nuit chez l’habitant. Cette soirée était riche en émotions, mais surtout en parts. Et une séquence a particulièrement amusé les internautes. Le duo, formé par Jean-Claude et Axel, a passé une agréable soirée et le petit-fils un même connu sa “première cuite”. Voir le jeune homme fortement alcoolisé, mais heureux aux côtés de son grand-père a provoqué une vague de rires sur Twitter.

La soirée gâchée par un problème technique

Si ce troisième épisode de “Pékin Express” a donné une dose de légèreté dont les Français avaient besoin après une journée difficile émotionnellement, M6 a gâché ce moment de détente. Lors de l’épreuve d’immunité, un drapeau de l’Ukraine est apparu sur les écrans. Si cette attention a été évoquée par des internautes, ce dernier était accompagné par un son, tout simplement insupportable. Ce bruit stressant et anxiogène a dérangé tous les Twittos. Certains se sont même rendus sur le réseau social uniquement pour savoir s’il s’agissait d’un bug de leur télé ou d’un problème technique. Des abonnés se sont même demandés si M6 se faisait pirate, pendant que d’autres ont carrément voulu changer de chaîne, ne supportant plus ce beat.

Une fois la tranquillité retrouvée, après de longues minutes d’enfer, les téléspectateurs ont assisté à une séquence choc. Etienne a décidé d’abandonner “Pékin Express”, entraînant dans sa chute son partenaire, qui n’était pas au courant de sa décision. Il n’y a donc pas eu d’autres candidats éliminés, mais cette sortie a marqué les esprits. Les duos encore en lice et Vanessa ont fondu en larmes…

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Leave a Comment